Bon, comme je l'ai déjà dit, je voulais essayer pour mon prochain album une avancée strictement par étapes. Par exemple, ne commencer la couleur qu'une fois le maximum de pages noir et blanc effectués. Le but était d'avoir du recul et ainsi faire des corrections indispensables, comme ici :

correctionpage21 copie

La posture du personnage en bas à droite était vraiment mauvaise, le refaire fut plus un acte de libération qu'autre chose. Certes, vu que la modification s'est faite sur ordinateur et que mon trait s'est affermi dans l'intervalle, il est beaucoup plus précis que l'autre personnage. Ici, je considère que ça passe, vu que l'autre est en colère, mais je suis conscient de toucher là les limites des retouches a posteriori des planches effectuées des mois plus tôt.

Car plus que des erreurs isolées, mes timides progrès de dessin se voient surtout sur la totalité de la page, l'ensemble de l'oeuvre, et j'ai ainsi souvent envie de tout refaire... Mais n'est pas Hergé qui veut !

Pour finir, et puisqu'il est beaucoup question de malettes pleines de billets en ce moment, je voulais vous montrer un extrait en couleur d'une de mes planches qui en montre une... Certains à la sortie de l'album me taxeront certainement de surfer sur la vague, d'autres (plus au fait du temps qu'il faut pour effectuer un album et conscient que mon scénario est écrit depuis plusieurs mois déjà) trouveront la coïncidence surprenante.

extraitpage13

Ce serait oublier que ces histoires d'argent existent depuis belle lurette, et que si j'aimerais les avoir inventées, je ne peux qu'avouer m'être grandement inspiré de notre vie politique, dont l'histoire semble se répéter à l'infini...

Rendez-vous en Janvier, avec l'album imprimé, pour en savoir davantage !