Tout d'abord une bonne nouvelle pour tous ceux que la fin de MBD a laissé... Sur leur faim. Chacun d'entre vous pourra en effet très prochaînement se procurer l'album de 46 pages de "La mémoire des siècles", du moins en version numérique dans un premier temps... Je ne m'étends pas maintenant (ce sera bien sûr l'objet d'un prochain post) sur les différents remaniements graphiques de cette histoire prépubliée l'année dernière en épisodes de 8 pages chacun, mais juste vous faire partager mon amusement récent : la traduction...

Observer comment un traducteur s'approprie son oeuvre offre une dimension supplémentaire, très intéressante. Par exemple, sur ce cas précis avec l'utilisation du mot "taupe" qui peut être compris comme l'animal ou bien l'espion en VF...

page9_trad_légerIntraduisible... les traducteurs respectifs ont fait le choix du premier degré pour la version anglaise, du second pour la version espagnole... On pourra aussi rire du destin de l'expression bien française "La vache !"... Je comprends beaucoup mieux Morris qui n'aimait pas les jeux de mots, car intraduisibles. (il avait aussi peut-être d'autres raisons de les détester, et Goscinny le taquinait régulièrement (Averell : "faire des tunnels, ça creuse"))

Mais le traducteur anglais est allé plus loin dans d'autres domaines, comme celui des noms propres des personnages. Guillaume est devenu "William" (ça lui va bien, non ?), et des références "culturelles" : les noms de personalités françaises ont été adaptées selon la "culture populaire" des anglophones. ça va même plus loin, car cette personne a compris que le nom de famille "TORM" était l'anagramme de "MORT", et proposé le même procédé en anglais : DEATH/THEAD... J'étais tellement ravi que j'ai adapté moi-même graphiquement le moment où ce nom de famille était incrusté dans l'image :

page16_VF copieUne manière pour moi (et une occasion ici) de remercier ces personnes pour l'excellent travail accompli...

page16_tradAdapter son oeuvre pour les publics étrangers est aussi un long travail de redimensionnement des bulles de dialogue en fonction de la longueur différente des textes, il était pour moi hors de question de jouer sur la taille des caractères comme on peut le voir dans certaines traductions bas de gamme... Amis anglais, espagnols, américains du nord et du sud (etc... ouah, ça fait déjà du monde), vous aurez une bande dessinée d'aussi bonne qualité que la VF !

Et demain, les coréens, japonais (ça fera du boulot, tout ça...)

 

à bientôt !