Le mot n’est pas heureux (« rentrée » non plus, du reste), mais je n’en suis pas responsable… Convenons donc que par contrat je suis tenu de rendre l’intégralité des planches de « Sentience, Animal Project » à la fin du mois…

L’occasion enthousiasmante de différentes mises au point sur l’ensemble des 46 pages !

page41

Le noir et blanc, bien sûr, pour corriger certains défauts de dessin, mais aussi l’intégration de certains visages de contributeurs à la place de personnages créés instinctivement…

page14 

Et aussi la couleur, forcément provisoire jusqu’à la dernière seconde, suite à un cheminement artistique assez inédit chez moi : le recours à des couleurs VIVES !

 

Jusque là, au mot de « couleurs vives », je sortais mon revolver, mais le ton et l’ambiance de « Sentience » exige une ouverture de ma palette habituelle de couleurs, d’où les questionnements complémentaires :

- jusqu’où aller dans cette voie ?

- comment gérer la lumière et les ombres avec ces couleurs saturées ? (je comprends beaucoup mieux le recours aux aplats de certains de mes collègues, du coup)

- comment harmoniser ces nouvelles couleurs entre elles ?

- etc, etc...

Heureusement (ou malheureusement pour mon sommeil, c’est selon), nos logiciels de mise en couleur permettent des essais divers et infinis !

 choix_3couleur_page26(cliquez sur le gif pour une meilleure animation)

Enfin, cette « revue d’ensemble » de l’album permet aussi d’homogénéiser au mieux son style graphique. Il m’a en effet fallu quelques pages pour affirmer le côté adolescent (et non pas enfant) de notre cher Lucas (mais aussi de nombreux personnages secondaires), ainsi que pour assumer certaines complexités graphiques de l’encrage qu’on retrouve ici dans les cheveux, mais aussi au niveau des décors...

 page7_2

Bref, encore de nombreuses prises de tête en perspective ce mois-ci, mais j’ose espérer que l’album qui en sortira sera à la hauteur du travail fourni…

 page22(cliquez sur le gif pour une meilleure animation)

D’ici là, portez-vous bien !