Je vous propose aujourd'hui d'explorer ce mystère : mais qu'y a-t-il donc sous les bulles de textes (ou phylactères), dans les BD ? En général rien d'intéressant, sinon l'auteur mettrait sa bulle ailleurs. Sauf dans certains cas, comme celui qui suit, où j'ai voulu un effet de foule (pour situer, cette scène décrit les prémisses d'une bataille entre mages) :

casesansbulle

Cliquez sur l'image pour voir sous les bulles !

Evidemment, certains diront que je n'avais pas besoin de dessiner (et encrer, et colorer) sous la bulle... Sauf qu'il faut prévoir, pour les traductions, que sa taille peut changer selon la place du texte (par exemple, "parler" allemand prend plus de place que "parler" français). Enfin, pour que le dessin reste cohérent, il faut forcément dessiner ce qui ne se voit pas (ce qui sort des cadres, qui se trouve sous les bulles, derrière un mur, etc)... Sans aller jusqu'à fignoler le dessin de la sorte, bien sûr !

Dernier argument : une petite envie de se servir par la suite des visuels pour une BD animée... Mais pour voir à quoi ça ressemble, il vous faudra patienter encore un peu ! En attendant, suivez les aventures de Rey en BD !